*

Commandité parimage
Horaire de diffusion
Diffusion : vendredi 19 h 30
Rediffusions : samedi 19 h 30, lundi 13 h, jeudi 12 h 30, vendredi 13 h 30
Durée : 30 minutes
Du 3 avril au 26 juin 2015
Raôul Duguay, Anodajay

Raôul Duguay, Anodajay

Abitibi-Témiscamingue

DIFFUSION: 8 mai 2015 / 19:30Le beat à Ti-Bi

Résumé

En guise d’hommage à l’Abitibi, la chanson Le beat à Ti-Bi d’Anodajay avec la collaboration de Raôul Duguay est un excellent prétexte pour explorer toute la vivacité de cette jeune et grande région. Du courage émérite des premiers colons jusqu’à la vie culturelle en constante ébullition, en passant par les mines, les lacs, les forêts, sans oublier la présence des autochtones, toutes ces belles richesses font de l’Abitibi une des régions les plus vivantes du Québec.

Biographie

L’artiste multidisciplinaire Raôul Duguay est né en 1939 à Val-d'Or en Abitibi, septième d'une famille de onze enfants. Avec ses seize albums en carrière, cet auteur-compositeur-interprète est aussi reconnu comme poète, mais aussi comme ayant fait partie de l’Infonie, ce qui témoigne de sa frénésie psychédélique. Il est bien entendu de ceux qui font évoluer le Québec culturellement. Il le fait en portant plusieurs autres chapeaux : formateur et conférencier, peintre et sculpteur, dramaturge et cinéaste, critique et chroniqueur. En 2004, le Conseil des arts et des lettres du Québec lui décerne le Prix à la création artistique en région pour l'ensemble de son œuvre et on intronise sa chanson La Bitt à Tibi au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2008.

Anodajay, alias Steve Jolin, est né à Rouyn-Noranda en Abitibi à la fin des années 70. Ses talents de rappeur se font connaître au début des années 2000, entre autres au Festival Hip Hop  4 ever à Montréal, ce qui fait de lui le premier rappeur québécois abitibien. Parallèlement à sa carrière musicale, Steve Jolin poursuit des études en éducation et enseigne maintenant l’éducation physique. En 2003, il fonde Disques 7e Ciel, sa propre maison de disque, qui lui permettra non seulement d’autoproduire son premier album Premier VII, mais aussi de représenter d’autres rappeurs des régions éloignées. Son deuxième album intitulé Septentrion nous arrive en 2006 et contient la chanson Le beat à Ti-Bi, une reprise hip hop de La bittt à Tibi de Raôul Duguay. Grâce à cet extrait, le « rappeur des bois » gagne la reconnaissance du public et de l’industrie.

Le Klondike québécois

Les premiers habitants venus s'installer en Abitibi ont été attirés par la fièvre de l'or.   On compare cette époque au Far West; il n'y avait pas de règlementation,   tout le monde s'établissait où et comment il le voulait.

La Bitt à Tibi, l'hymne des Abitibiens

Raôul Duguay était un précurseur. Grand poète, philosophe, il fait la fierté de sa région.   Alors qu'à son époque, il fallait quitter la région pour poursuivre une carrière artistique, beaucoup d'artistes sont maintenant capables de vivre de leur art en demeurant en région.

Raôul Duguay — Abitibi-Témiscamingue

La chanson Le beat à Ti-Bi, d'Anodajay avec la collaboration de Raôul Duguay, est un excellent prétexte pour explorer toute la vivacité de l'Abitibi, cette grande région dont la vie culturelle en constante ébullition, les richesses naturelles et la présence autochtone en font l'une des plus dynamiques du Québec.

La ville de Noranda en 1935, 9 ans après avoir été fondée pour servir les besoins de la mine et de la fonderie Horne.<br>Crédit : BAnQ

La ville de Noranda en 1935, 9 ans après avoir été fondée pour servir les besoins de la mine et de la fonderie Horne.
Crédit : BAnQ

En Abitibi, les minières n'ont pas une très bonne réputation, sur le plan de leur respect de l'environnement entre autres. <br>Crédit : ÉchoCité Productions

En Abitibi, les minières n'ont pas une très bonne réputation, sur le plan de leur respect de l'environnement entre autres.
Crédit : ÉchoCité Productions

Entre les années 1926 et la fin des années 50, de nombreux immigrants d'Europe centrale et de l'est s'établissent en Abitibi pour travailler dans les mines.  Cette église orthodoxe située à Rouyn-Noranda en est un symbole vivant. <br> Crédit : ÉchoCité Productions

Entre les années 1926 et la fin des années 50, de nombreux immigrants d'Europe centrale et de l'est s'établissent en Abitibi pour travailler dans les mines. Cette église orthodoxe située à Rouyn-Noranda en est un symbole vivant.
Crédit : ÉchoCité Productions

L'Abitibi-Témiscamingue recèle des forêts quasi infinies et de nombreux lacs et cours d'eau. <br>Crédit : ÉchoCité productions

L'Abitibi-Témiscamingue recèle des forêts quasi infinies et de nombreux lacs et cours d'eau. 
Crédit : ÉchoCité productions

Chanson

Le beat à Ti-Bi / Raôul Duguay, Anodajay

Paroles et musique : Steve Jolin, Raôul Duguay, Félix-Antoine Leroux
Les Éditions Disques 7e Ciel Interprétée par Anodajay et Raôul Duguay, avec l’autorisation des Disques 7e Ciel

Paroles de la chanson

À découvrir

Site officiel de Raôul Duguay  
accueil.raoulduguay.net

Site officiel d’Anodajay 
anodajay.com

Découvrir l’histoire forestière de l’Abitibi-Témiscamingue
histoireforestiereat.com

Richesse des autres, un documentaire de 1973 sur le travail dans les mines
onf.ca

Tourisme Abitibi-Témiscamingue 
tourisme-abitibi-temiscamingue.org

Découvrez la liste de musiques francophones inspirées par les thèmes de l’épisode en utilisant les flèches du lecteur.
Le partage des listes musicales sur notre site, respecte les normes de Deezer au niveau des droits d’auteur. Par conséquent, votre écoute sera limitée à des extraits de 30 secondes. L’inscription - sans frais - est recommandée pour une écoute complète.

Invités

Edith Cloutier

Edith Cloutier

Directrice générale
Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Lieu de tournage

CPE Abinodjic‑Miguam
801, 6e avenue à Val‑d'Or

Benoît&#8209;Beaudry Gourd

Benoît‑Beaudry Gourd

Historien

Lieu de tournage

Maison Dumulon
191, avenue du Lac à Rouyn‑Noranda